<

QUELQUES ELEMENTS BIOGRAPHIQUES

Vit et travaille près de Lyon.
Etudie à l’école des Beaux Arts de Lyon de 1981 à 1986, après une expérience d’enseignement dans le secondaire, une licence d’histoire de l’art en 1981 et une formation de mathématiques à l’université Claude Bernard de Lyon jusqu’en 1978, année de l’obtention de la maîtrise.

Première exposition personnelle à l’ELAC (Espace Lyonnais d’Art Contemporain) en 1988.
1989 Facteur d’Art - Musée de la Poste de Paris
1992 Etats des Lieux - Espace Arts Plastiques - Villefranche sur Saône.
1993 Réalisation d’une oeuvre monumentale pour la ville nouvelle de Villefontaine
1994 Les égarements de la photographie - Espace culturel de l’Ambassade du Canada à Paris
1995 Quatre Vents - Public Art Commission, Impact - Douvres
1997 6X6 - Maison Frontenac à Montréal
2000 Villa Urbana - Etude pour le parc du Centre à Villeurbanne
2001 Mouvements d’Artistes - Chapelle des Récollets à Apt
2003 Réalisation d’une oeuvre monumentale «La volonté d’un enfant de la terre» au Lycée de la Martinière Monplaisir à Lyon (1% culturel Région Rhône-Alpes)
2008 «Paysages-réinventés» - Embarcadère, Lyon
2012 "Nano-chronologie" (Etude 1% artistique) - Institut Néel, CNRS Grenoble. Salon d'Automne en Israël
2010-2014 «Sensés, Insensés» Etudes et réalisations artistiques pour le site du Centre Hospitalier du Vinatier à Lyon en collaboration avec l’Agence d’architecture Michel Beauvais.

2015 Exposition permanente - SCI du vieux Château, Ste Foy les Lyon.

«Dès 1991, à l'occasion de l'étude en vue de la réalisation de l'oeuvre monumentale "l'onde" à Villefontaine, je trouve dans l’outil informatique un “atelier virtuel” propre au développement de mes recherches.
Depuis, je conçois des installations souvent à dimension architecturale qui implique l’interactivité du spectateur où le texte, l’image ou la lumière sont utilisés en ce qu’ils rendent compte d’un lieu ou d’une réalité de notre société., Ceci me permet de passer d’oeuvres monumentales à des interventions in situ toujours en dialogue avec l’espace dans lequel l’oeuvre s’inscrit et les utilisateurs du lieu.
La porte, dans sa plus simple expression, fait partie de mon langage plastique propre; détachée du mur comme un élément sculptural, elle jalonne le parcours des visiteurs de mes installations.
Dans mes travaux récents, le texte est utilisé comme un élément plastique et son graphisme intervient dans la lecture du contenu de l’ensemble; il s’inscrit sur les vantaux de portes ou sur les murs même du lieu d’exposition.»

Copyright (c) 2008-2019 M. Voiret Tous droits réservés
Site Internet et catalogue d'images réalisés par M. Voiret
http://www.mvoiret.fr/ - email : contact@mvoiret.fr